Centrafrique : Une opération conjointe de ratissage au km5 selon le porte-parole du gouvernement

0

BANGUI, le 8 Avril 2018(RJDH)—Le gouvernement a qualifié d’opération de ratissage l’action conjointe qu’il mène avec les forces internationales depuis 2h du matin dans le 3e arrondissement, a indiqué ce matin Ange Maxime Kazagui porte-parole du gouvernement dans un communiqué officiel.

C’est une opération qui consiste à confirmer l’autorité de l’Etat dans cette partie de Bangui jusque-là échappé au contrôle du pouvoir selon Ange Maxime Kazagui « cette opération a pour but de prendre possession des bases de ceux qui s’appellent des autodéfenses dans cette zone, avec pour objectif de faciliter la circulation des biens et des personnes  et d’en finir avec les raquettes et les opérations d’enfermer les personnes dans les prisons privées et toute autre activité de banditisme que nous connaissons tous au km5 » a rassuré le porte- parole du gouvernement.

Le porte-parole du gouvernement appelle les centrafricaines à la prudence et à la sérénité « cette opération est faite pour amener la quiétude, la sécurité, la circulation, la bonne attente et en un mot la paix. Nous voulons attirer l’attention des populations qui pourraient se faire manipuler pour soutenir ces chefs de bandits armés et nous leur demandons de ne rien faire car elles n’y ne tirerons rien » a-t-il appelé.

Peine perdue, l’implication de la population civile dans cette opération est évoquée comme raison d’échec de l’opération. Cependant, certains éléments des groupes autodéfense sont arrêtés et seront placés sous mandat de dépôt dans les heures qui suivent.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.