Centrafrique : Une mission de la CPI à Bangui pour discuter du programme d’assistance aux victimes dans l’affaire Bemba

0

BANGUI, le 26 Juillet 2018(RJDH) —Une mission du Fonds au Profit des Victimes, un organe de la Cour Pénale Internationale(CPI) est dans la capitale pour discuter du programme de lancement dudit Fonds au profit des victimes de Jean Pierre Bemba. La mission va rencontrer les autorités centrafricaines, les victimes, la société civile, la Minusca et les autres partenaires du pays sur la question.

C’est une mission pour mobiliser les différentes parties prenantes au processus du programme d’assistance en cours à l’endroit des victimes centrafricaines dans l’affaire Jean-Pierre Bemba Gombo, leader du MLC. Le Fonds au Profit des Victimes de la Cour Pénale Internationale a levé en juin dernier un (1) million d’Euro soit environ 650 millions de francs pour assister les victimes de viol sexuel et pillages commis par les éléments de Bemba en 2003 sur le sol centrafricain.

« Maintenant on veut lancer le programme d’assistance de Fonds au profit des victimes dans l’affaire Bemba. C’est la première étape de la mission pour discuter avec toutes les parties prenantes en RCA, à savoir : le gouvernement, les autorités locales, les ONG, la mission des Nations-Unies, les victimes, et les partenaires du pays » a confié madame Morenn Lamonch du Fonds au Profit des Victimes de la CPI.

La deuxième étape consistera à fournir l’assistance à des milliers de victimes sexuelles, de pillage etc….qui auraient été perpétrées par les éléments de Jean Pierre Bemba, leader du Mouvement de Libération du Congo(MLC).

Plus cinq mille deux cent(5200) victimes sont enregistrées dans l’affaire procureur contre Jean Pierre Bemba acquitté en juin dernier par la chambre d’appel de la CPI. Le 13 juin, quelques jours après, le Fonds au profit des victimes a levé un montant d’un million d’Euro et appelé les autres partenaires et les Etats membres au statut de Rome à contribuer pour le programme.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.