Centrafrique : Une distribution des vivres perturbée par des non bénéficiaires et des groupes armés à Bria

0

BRIA, 30 Novembre 2017 (RJDH)—La distribution des vivres et des non vivres portée par l’ONG Oxfam à Bria, localité située au centre-est du pays a été perturbée par des non bénéficiaires et des groupes armés assimilés aux Anti Balaka. L’ONG Oxfam a décrié cette situation et annonce la suspension de la distribution.

Plusieurs personnes vivent dans des conditions précaires dans cette localité affectée par des conflits armés. Cette distribution est envisagée sur le site de Pk3 au moment où des violents combats sont enregistrés dans les localités environnantes de Bria. La suspension peut affecter plusieurs personnes dans le besoin d’assistance humanitaire.

Selon plusieurs témoins contactés par le RJDH le stock limité des denrées distribuées est à l’origine du comportement des non bénéficiaires qui n’ont pas été enregistrés. « La distribution devrait suffire si les bénéficiaires et autres étaient patients. Mais dès lors qu’ils ont vu le stock diminuer, ils se sont impatientés et se sont livrés à ce comportement que nous déplorons tous » a indiqué un habitant du site.

Des sources proches de l’Oxfam, la distribution est suspendue temporairement et pourra reprendre après réflexion.  « Nous regrettons la rupture dans la distribution des vivres, mais nous ne nous retirons pas de Bria. Nous sommes là, ce n’est qu’une suspension temporaire pour nous permettre de prendre des dispositions nécessaires et apporter l’assistance à la population affectée », a indiqué une source proche de l’Oxfam à Bria.

Cette suspension intervient à la deuxième journée de distribution. La ville de Bria continue de connaitre des violences armées. Alors que les organisations humanitaires éprouvent des difficultés d’acheminer des vivres faute du couloir humanitaire contrôlé par les groupes armés.

Partage.

L'auteur

Commenter