Centrafrique : Un personnel humanitaire de l’ONG Internationale INTERSOS tué à Kabo au nord du pays

0

KABO, 07 Décembre 2017(RJDH)—Un personnel de l’ONG Intersos a été tué dans la nuit du 6 au 7 décembre à Kabo par des hommes armés, localité située au nord du pays. Cet acte est attribué aux hommes armés Séléka, aile MPC dirigé par Alkatim Mahamat qui contrôle la région. Information confirmée au RJDH par des sources locales.

Selon les témoignages recueillis sur place, les assaillants sont venus cogner à la porte à 23h lui demandant de l’argent. Ce dernier aurait indiqué aux hommes armés qu’il n’avait pas d’argent. Mécontent, ils lui ont tiré dessus juste à la devanture de sa maison, a rapporté une source proche de la victime. Benjamin Degaul, la victime, est recruté comme logisticien à l’ONG Intersos et d’autres sources parlent de braquage tourné au drame.

La tuerie de ce personnel humanitaire intervient dans un contexte où les éléments du MPC ont interdit la célébration de la fête de la proclamation de la République dans cette zone qu’ils contrôlent.

Un autre habitant a expliqué au RJDH que les présumés coupables de meurtre sont 3 et armés de Kalachnikov, « ils sont 3 à débarquer chez lui et quelques minutes après, nous avons écouté des coups de feu. Lorsque nous étions arrivés, ils sont déjà partis. Nous avons fait de notre mieux pour le transporter à l’hôpital. Malheureusement, il a succombé de suite de balle peu de temps après », a relaté ce témoin sous couvert de l’anonymat.

Joint par le RJDH, ses collaborateurs depuis Kabo se disent troubler par la mort d’un des leurs et se réservent de se prononcer sur la question en attendant les orientations et conduites à tenir de Bangui.

Agée de 35 ans, Benjamin Degaul est à sa deuxième année d’action humanitaire dans la région. Sa mort porte à 14 le nombre des humanitaires tués en 2017.

Partage.

L'auteur

Commenter