Centrafrique : Un jeune homme de 15 ans placé en garder à vue pour viol sur mineur de 3 ans

0

BANGU, 09 février 2018 (RJDH)—Un jeune garçon de 15 ans a été placé à garder à vue à la brigade criminelle pour viol sur une mineure de 3 ans au quartier Kina dans le 3e arrondissement de Bangui.

Les faits se sont produits le mercredi 07 février aux environs 15 heures au quartier Kina dans le 3ème arrondissement de Bangui. Le viol sur mineur continue à être enregistré ces derniers jours dans la capitale et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays.

Selon le témoignage de la mère, le garçon a enlevé sa fille pour l’amener dans une maison inhabitée avant de la dépuceler.  « Avant de sortir, j’ai laissé ma fille avec ma sœur, quand ma sœur est rentrée dans sa chambre se coucher, le garçon est venu prendre la fille et l’amener dans une maison abandonnée. C’est de là-bas qu’il l’a violé. Lorsqu’elle m’a rejoint là où je me trouve, automatiquement j’ai constaté qu’elle a du sang  jusqu’au niveau de son sexe. Quand nous sommes arrivés à l’hôpital, après l’examen du docteur, il a dit effectivement que l’enfant a été bel bien violé», a relaté la mère de la survivante Amandé Milène.

Une situation qui commence à prendre de l’ampleur selon Carole Demou, agent psychosocial à l’ONG Enfant Sans Frontière à Bangui.  « Depuis le début du mois de janvier 2018, nous avons déjà enregistré au moins 18 cas de Violence Basée sur le genre dont 9 mineurs et nous allons poursuivre tous ces auteurs », précise-t-elle.

Le viol sur mineur est un crime selon le droit positif centrafricain. L’acte s’est produit quelque jour seulement après la condamnation par la Cour d’un ex gendarme à des peines de prisons pour viol sur mineurs.

Cette situation se présente après un autre cas dans le même secteur où un garçon de 10 ans a été victime de viol collectif par deux jeunes de la localité en début du mois de février.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.