Centrafrique : Un accident de circulation fait 12 morts et plusieurs blessés à la falaise de Kassango près de Boali

0

BANGUI,  23 Février 2018(RJDH)—12 personnes ont péri dans un accident de circulation sur le mont Kassango, proche de Boali, une sous-préfecture de l’Ombella M’poko. Information confirmée au RJDH par des sources concordantes et hospitalières.

Il s’agit d’un accident causé par un véhicule de la société STI en provenance de Garoua-Boulaï à l’ouest du pays et transportant une charge énorme de sacs de ciment et autres matériaux de construction, selon les rescapés du drame. Les premiers éléments à notre disposition font état d’une panne technique due à la vétusté des pneus qui ne pouvaient plus supporter cette charge, ce qui aurait occasionné l’accident.

Plusieurs blessés de cet accident ont été transférés dans le centre de référencement à Bangui, a indiqué au RJDH des responsables sanitaires du district sanitaire de Boali «plusieurs passagers ont connu des ennuis de santé  et d’autres ont eu des fractures. Nous étions débordés et nous avons autorisé l’évacuation d’urgence des accidentés sur Bangui pour une meilleure prise en charge » a précisé au RJDH l’un des responsables de cette formation sanitaire de Boali.

La gendarmerie, après constat, parle d’une situation inquiétante. «Nous nous sommes aussitôt dépêchés sur le lieu de l’accident et avons constaté ce qui s’est passé. Nous allons adresser notre rapport à qui de droit et pour l’instant, je puis vous confirmer qu’il y a eu des morts et des blessés » a indiqué au RJDH un officier de la gendarmerie de Boali qui s’est rendu sur le lieu de l’accident.

Parallèlement à cela, les sacs de ciment et autres matériaux déversés lors de l’accident ont été volés par des opportunistes arrivés sur le lieu de l’accident non pour aider à sauver les sinistrés mais pour chercher à profiter de cette manne.

Plusieurs personnes meurent à récurrence dans les accidents de circulation routière. L’appel est lancé au ministère des Transports pour faire appliquer la loi relative au respect du Code de conduite qui est aujourd’hui le seul moyen de prévenir ces accidents évitables.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.