Centrafrique : Trois personnes kidnappées par la LRA à Nzako au sud-est du pays

0

BANGASSOU, le 23 Aout 2017(RJDH)—Un rap attribué aux éléments de la LRA de Joseph Kony à Nzako dans le sud-est du pays. Au moins trois personnes enlevées dans cette localité après le vide laissé par les forces de l’Union Africaine et le changement du mandat des forces américaines. Information confirmée au RJDH par les sources locales ce 23 aout par des sources locales.

L’incursion des éléments de la LRA de Joseph Kony dans la région de Nzako intervient après la fin de mission des forces ougandaises en mai et le changement de mandat des troupes américaines basées dans la localité de traquer la rébellion ougandaise. Affaibli par le harcèlement militaire des forces conjointes, la LRA poursuit ses opérations tactiques et d’enlèvement. Le contingent marocain de la Minusca était victime de ce mouvement armé transnational.

Le rap a eu lieu dans la localité Nzako sur l’axe Bakouma occasionnant le déplacement de plusieurs personnes à trouver refuge dans la brousse. A témoigné une source locale joint par le RJDH. « Ces personnes fuyaient les hostilités orchestrées par des groupes armés ces derniers temps. Lesquelles hostilités ont occasionné le déplacement massif de la population de Nzako vers Bakouma, Bangassou et d’autres dans la brousse » a expliqué une autorité locale jointe par le RJDH.

Les notables de Nzako se disent choquer de l’enlèvement et appellent au déploiement des forces devant la montée en puissance des forces de la LRA dans le Mbomou et le Haut Mbomou.

La LRA fait des incursions dans la partie orientale de Centrafrique depuis 2008 et est disloquée aujourd’hui. Le numéro 4 de cette rébellion comparait à la CPI alors que le gouvernement a annoncé le redéploiement des Faca devant faire face aux défis sécuritaires dans la région.

Partage.

L'auteur

Commenter