Centrafrique : Trois cadres de la CRPS s’opposent à la sortie de leur parti de la majorité présidentielle

0

BANGUI, 19 mai 2017 (RJDH)—Les trois députés de la Convention Républicaine pour le Progrès Sociale (CRPS) de Me Nicolas Tiangaye se sont opposés au retrait de leur parti de la majorité présidentielle. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration commune rendu publique dans la journée d’hier.    

Le retrait de la CRPS de la majorité présidentielle ne passe pas pour Joël Dégou Sobat, député de Kaga-Bandoro 3, Jean Bosco Namtoua, député de Bouca et  Justin Gourna Zacko, ministre des postes et télécommunications, représentant de la CRPS dans le gouvernement.

Ces trois cadres de la CRPS ont dénoncé la position de Me Nicolas Tiangaye, président du parti qui lors du 3ème congrès du PATRIE, un autre parti de l’opposition, le 5 mai dernier, a annoncé le retrait de sa formation politique de la majorité présidentielle en faveur de l’opposition.

Les députés de Kaga-Bandoro 3, Bouca et le ministre Gourna Zacko réaffirment leur soutien à la majorité présidentielle, « déclarons nous désolidariser formellement de cette démarche et marquons notre ferme volonté de continuer à accompagner le gouvernement et de témoigner par la même occasion notre responsabilité dans l’œuvre accomplie par le gouvernement depuis le 11 avril 2017 », lit-on dans la déclaration commune signée par ces deux des trois députés de la CRPS à l’assemblée nationale.

Joint au téléphone, Me Nicolas Tiangaye dit avoir plus à faire que de répondre à des gens, selon lui qui « sont à la recherche des postes ». Le président de la CRPS promet la publication d’une déclaration pour répondre aux trois cadres, « j’ai des combats plus sérieux à faire que de répondre à ces gens-là. Mais vous aurez dans les prochains jours la déclaration du directoire politique de la CRPS » annonce Me Tiangaye.

La sortie médiatique de ces trois cadres marque le début d’un bras de fer au sein de la  CRPS qui a rejoint les rangs de l’opposition depuis un mois. De sources bien informées, Nicolas Tiangaye a été reçu hier par le chef de l’Etat pour des échanges sur la situation actuelle.

Partage.

L'auteur

Commenter