Centrafrique : Tentative de solution pour l’autosuffisance alimentaire

0

Bangui, le 02 février 2018 (RJDH) — Hier un colloque organisé conjointement par les Ministères de l’Agriculture et du Développement rural et celui de l’Elevage et de la Santé Animale a clos ses travaux à l’Alliance Française de Bangui sur le développement agricole en Centrafrique.

Il était question de réfléchir sur les stratégies visant à encourager certains acteurs pertinents tels les femmes, les jeunes, la société civile et les autorités locales dans leur projet de développement agropastoral pour répondre aux besoins alimentaires et à l’approvisionnement des villes et des zones rurales.

Lucie Aba Toumnou, Enseignante chercheur à l’Université de Bangui montre la particularité de ce colloque: «la particularité de ce forum était  d’identifier les rôles de la femme et les contraintes qui entravent son développement ainsi que l’autonomisation financière de la femme. Nous avons passé en revue plusieurs contraintes. D’abord les préjugés dans la société qui essaie de stigmatiser la femme. Dans le secteur de la transformation  agroalimentaire par exemple, les femmes travaillent beaucoup et dans des conditions difficiles, pénibles et parfois elles n’arrivent pas à écouler leurs produits agricoles. C’est dans ce contexte que nous pensons mettre en place une plate forme multifonctionnelle et des crédits agricoles pour aider les femmes à se développer. Nous demandons au gouvernement et aux hommes de bonne volonté de nous aider à atteindre nos objectifs»

Ce colloque vise également à réfléchir au retour des déplacés et des réfugiés chez eux, notamment les éleveurs réfugiés qui vivent dans les pays voisins. Il prend aussi en compte le vivre ensemble et la cohésion sociale entre les communautés des agriculteurs et des éleveurs.

Partage.

L'auteur

Commenter