Centrafrique sur le Net : Les internautes décryptent le jugement de la Cour Pénale Internationale acquittant Bemba

0

BANGUI, 09 Juin 2018 (RJDH) — L’acquittement de Jean Pierre Bemba hier en appel par la Cour Pénale Internationale est à la une de la presse en ligne.

Sur cette décision, dw.com titre :« vive réaction en RDC et Centrafrique ». Il note une indignation à Bangui mais réjouissance de certains congolais surtout proches de l’opposition comme la déclaration de Gida Mushigo qui se réjouit qu’« enfin on peut parler de Justice à la CPI ».

politico.cd quant à lui rapporte que la nouvelle est accueillie avec un silence de morts du côté du pouvoir congolais, alors que des opposants au président Kabila ont à quasi-unanimité, jubilé.

Puis, lemonde.fr dans sa publication sur le verdict rapporte que les victimes qui pleuraient en silence dans la salle. Il déplore qu’ « en attendant, loin de la Cour, la Centrafrique continue de compter ses morts ».

apanews.net quant à lui indique que Bangui est consterné après l’acquittement de Jean Pierre Bemba. C’est le cas de madame Bernadette Sayo qui préside une association des victimes et de Me Hyacinthe Gbegbia, un des activistes des droits de l’homme qui déplorent que cette décision est douloureuse pour les victimes.

Sur l’acquittement de J.P Bemba, «la CPI vient-elle de s’auto-saborder?» s’interroge  letemps.ch.

Suivant de bout en bout ce procès depuis 10 ans, la FIDH s’insurge contre la CPI. « Ce verdict – qui repose principalement sur le fait que Bemba n’était pas présent à Bangui au moment des exactions – est une insulte aux milliers de victimes de l’armée qu’il a équipée, dirigée et envoyée et a semé la désolation en Centrafrique » a critiqué Karine Bonneau, la responsable du Bureau Justice internationale de la FIDH

En Politique, lesafriques.com indique que la CEMAC prendra bientôt son nouveau siège de Malabo. Le journal indique que la décision de délocaliser momentanément à Malabo fait suite à la résurgence de l’insécurité à Bangui, siège de l’organisation sous-régionale.

En Economie, china.org.cn annonce que le Fonds mondial de lutte contre le paludisme, le sida et la tuberculose a octroyé 55 millions d’euro (un peu plus de 36 milliards de francs CFA) à la République Centrafricaine.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.