Centrafrique sur le Net : La réorganisation des FACA sous les caméras des presses en ligne

0

BANGUI, 07 Aout 2018 (RJDH) — Le recrutement massif dans les Forces Armées Centrafricaines (FACA) et le dernier incident criminel soldé par la mort de journalistes étrangers animent toujours les rédactions.

« Au total, 1023 jeunes seront bientôt intégrés dans les rangs des Forces Armées Centrafricaines (FACA) au terme de leur formation militaire. La directrice générale des ressources humaines du ministère de la défense, le lieutenant-colonel Gislaine Gislaine Léa Yangongo, a donné les précisions samedi à Bangui », indique africtelegraph.com.

Même son aussi pour apanews.net qui souligne que « le recrutement de masse se déroule selon la programmation sur toute l’étendue du territoire et sera ouvert à  tous les jeunes qui auront manifesté leur envie de faire carrière dans l’armée ».

Et, french.china.org.cn qui signale que « l’armée se prépare à recruter plus d’un millier de nouveaux soldats ».

Ce recrutement rentre dans le cadre de la « réorganisation des FACA », titre fr.africanews.com qui commente que « la réorganisation de l’armée voulue par Faustin Archange Touadéra bat son plein. Le troisième volet de formation des forces armées centrafricaines s’est achevé samedi dernier à Bérengo, au sud-ouest de Bangui ».

Après la mort de deux journalistes russe et d’un ukrainien, fr.sputniknews.com consacre un reportage sur la situation sécuritaire à Bangui. Il s’agit du témoignage « des habitants russophones de Centrafrique, un pilote d’hélicoptère et un voyageur décrivent la situation dans ce pays ».

Cet assassinat continue de susciter des interrogations en Russie, rapporte lecourrierderussie.com. « A Moscou l’assassinat des trois hommes dans un lointain pays d’Afrique est encore plus commenté que le pseudo-meurtre et la « résurrection » du blogueur russe Arkadi Babtchenko à Kiev, en mai dernier », note le journal.

Une enquête criminelle a été ouverte en Russie pour éclaircir les circonstances du drame.  « Leur décision de ne pas tenir les autorités au courant de leur présence en Centrafrique s’explique certainement par le fait que leur reportage était effectué pour le compte de l’Investigation Control Centre de Mikhaïl Khodorkovski, […] », conclut lecourrierderussie.com.

Sur la présence russe qui suscite débat dans la presse occidentale, l’abbé Mathieu Bondobo, vicaire de la Cathédrale de Bangui est l’invité de vaticannews.va. Reconnaissant que la RCA est un grand enjeu, « c’est aussi bien qu’il y ait un débat au niveau de l’Assemblée Nationale sur la présence russe », souhaite-t-il.

Cependant, corbeaunews.ca contredit le rapport du groupe des experts de l’ONU qui relève que les livraisons d’armes à l’armée centrafricaine, approuvées en décembre par l’ONU, avaient entraîné « des vagues de réarmement » chez certaines factions de l’ancienne alliance pro-musulmane Séléka.

Toujours en sécurité, OCHA CAR fait le bilan macabre des humanitaires tués en Centrafrique. Cette solde sinistre est commentée par la presse. « 181 incidents sécuritaires ont directement affecté le personnel ou les biens humanitaires entre janvier et juin 2018 en RCA » dont « Six humanitaires tués depuis janvier », lit-on sur hvoaafrique.com.

En Sport et Culture, africatopsports.com et afrik-foot.com commentent la victoire de la sélection centrafricaine de foot de U17 sur le Tchad. Le premier mentionne que « la Centrafrique reprend devant le Tchad », tandis que le second site note que « la Centrafrique se relance face au Tchad».

Enfin, itespresso.fr annonce que le centrafricaine, teddy Kossoko participera à la  devcom 2018, le plus grand salon européen de jeux vidéo qui se tiendra du 19 au 20 août à Cologne en Allemagne.

Bonn lecture.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.