Centrafrique sur le Net : La Cour Pénale Spéciale intéresse la presse en ligne

0

BANGUI, 26 mai 2018 (RJDH)–La mise en place de la Cour Pénale Spéciale (CPS) et la lutte contre l’impunité préoccupent les ONG de Droit de l’Homme et la rédaction de nombreux quotidiens.

Ainsi, des ONG des Droits de l’Homme en Centrafrique ont encouragé jeudi dernier les Députés à voter la Loi sur le règlement de procédure et de preuve  qui est indispensable au fonctionnement de la Cour Pénale Spéciale (CPS) pour qu’elle soit opérationnelle, rapporte rfi.fr.

Sur cette CPS, hrw.org rapporte que la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et Human Rights Watch ont adressé une correspondance à l’Assemblée Nationale centrafricaine leur rappelant que « la Cour ne peut pas entreprendre d’enquêtes et de procès tant que le règlement de procédure et de preuve n’est pas en place pour régir les opérations de la Cour ».

Et, lemonde.fr consacre un reportage aux Casques Bleus de la Minusca déployés à Bangassou et le journal français titre : En Centrafrique, l’ONU au secours des causes désespérées.

A propos,  la Centrafrique est devenue une destination dangereuse pour les Casques Bleus de l’ONU, c’est ce que déclare la politologue Alexandra Novosseloff : « Personne ne veut mourir pour Juba, Kidal, Goma ou Bangui » qui est le titre de la publication de lemonde.fr.

french.xinhuanet.com rapporte que 133 ex combattants sont incorporés dans les Forces Armées Centrafricaines au titre du programme Désarmement-Démobilisation et Réinsertion. Leur formation a été assurée par l’EUTM/RCA.

La rencontre historique entre le Faustin Archange Touadera et son homologue russe Vladimir Poutine à la veille de l’ouverture du Forum Economique de Saint Petersburg est commentée par la presse en ligne nationale, internationale et sur les réseaux sociaux. La photo de ces deux hommes d’Etat se saluant est publiée par les sites pour illustrer cette rencontre.

Sur cette rencontre, lapresse.ca note que la Russie veut profiter des ressources naturelles de la Centrafrique. Et  businesslive.co.za souligne que la Chine et la Russie s’installent en République Centrafricaine car « l’Occident a raté le bateau ». Le journal met en valeur les propos de Thierry Vircoulon, spécialiste de la RCA au think-tank de l’Institut français des relations internationales qui souligne «  la Russie avait envie d’une « revanche historique » après l’humiliation de l’après-guerre froide et que les pays occidentaux étaient « fatigués » de l’Afrique ».

Aussi, sur les réseaux sociaux, la rencontre Poutine – Touadera est largement commentée.

En Economie, apanews.net annonce qu’une mission du Processus de Kimberley est arrivée à Bangui. Le journal rapporte que le président du groupe de travail sur le monitoring du Processus, Dr Manese et sa mission évalueront la situation de l’exploitation minière « afin d’étendre les zones conformes au processus de Kimberley pour l’exploitation et l’exportation de diamants centrafricains ».

Puis, en Humanitaire, la persistance de la violence en Centrafrique augmente le nombre des refugiés au Cameroun. « Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) révèle que des milliers de Centrafricains et de Nigérians ont trouvé refuge au Cameroun depuis le début de l’année », lit-on sur journalducameroun.com.

Bonne lecture et à la prochaine. Fréquence RJDH 100.5 FM

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.