Centrafrique : Six personnes enlevées par la LRA dans un village proche de Obo

0

BANGUI, 19 aout 2017 (RJDH)—Le village Kadjemah, situé à 45 km de Obo a été attaqué dans la nuit du 18 au 19 aout par des hommes armés, apprend t-on de sources indépendantes.  Les assaillants seraient des combattants de la LRA, une rébellion ougandaise opérationnelle en Centrafrique depuis des années.

De sources concordantes, six personnes ont été enlevées lors de cette attaque. Les assaillants, selon les informations du RJDH, ont pillé le centre de santé du village Kadjemah. Une autorité jointe depuis Obo accuse la LRA, « ce sont les éléments de la LRA qui sont à l’origine de cette attaque. Enlever des personnes pour porter les biens qu’ils pillent, c’est la caractéristique des attaques de la LRA de Joseph Kony » confie cette source.

Les personnes enlevées, selon nos informations, seraient utilisées pour porter les biens volés dans le village. Toutes les sources contactées sur ce sujet affirment n’avoir pas de détails sur le bilan de l’attaque en dehors de l’enlèvement, « il est difficile de savoir si oui ou non l’attaque a fait des victimes mais nous continuons d’investiguer. D’ailleurs, les gens de ce village sont attendus dans la ville », explique une source proche de la préfecture du Haut-Mbomou.

Selon un rapport de Crisis Tracker et de l’ONG Invisible children, en 2016 la LRA a enlevé 217 personnes en République Centrafricaine. En 2008, l’Union Africaine a mandaté l’armée ougandaise de se déployer dans la région du Haut Mbomou pour combattre cette rébellion. Trois ans plus tard, les soldats des Etats-Unis sont aussi déployés pour assurer le conseil auprès des forces ougandaises et centrafricaines engagées dans la lutte contre cette rébellion ougandaise qui opère entre la RCA, l’Ouganda et la RDC. Au mois de mai dernier, les forces américaines se sont retirées de Obo suivi deux mois plus tard des soldats ougandais. Seuls un bataillon des forces centrafricaines avec des moyens limités sont encore sur place.

L’attaque du village Kadjemah est la première perpétrée par la LRA depuis le retrait de des troupes américo-ougandaises

Partage.

L'auteur

Commenter