Centrafrique : Six agences des Nations Unies lancent un projet sur la sécurité humaine

1

BANGUI, 13 Juillet 2017 (RJDH)—C’est un projet de cohésion sociale, de prévention des conflits et de la réduction de la violence qui intègre la sécurité humaine, selon les chargés de mise en œuvre du projet lors de sa validation au siège de l’UNFPA, ce 13 juillet à Bangui.

Le projet sur la sécurité humaine sera mis en œuvre dans les 3e et 4e arrondissements de Bangui, à Bossangoa, à Kaga-Bandoro au nord et à Bambari au centre. Il a été validé en présence des organisations de mise en œuvre concernées dont le représentant de l’Assemblée nationale. Jos De Beus représentant résidant du PNUD a qualifié ce projet comme destiné aux jeunes. Son coût prévisionnel s’élève à 4,3 millions de Dollars avec une part importante de financement du PNUD.

Selon le représentant du PNUD, ce projet vise à toucher plusieurs bénéficiaires dans les localités ciblées. « Ce projet n’est pas celui du DDRR, mais vise à pousser les jeunes à dépasser les préjugés. Il ne faut pas toujours rester dans l’humanitaire mais qu’un jour envisager le développement », a-t-il dit.

Plusieurs activités seront menées dans le cadre de ce projet dont la communication pour la paix est en compatibilité avec le plan de relèvement de la RCA présenté aux bailleurs lors de la table ronde de Bruxelles, selon les informations du RJDH.

Les six agences des Nations Unies lancent ce projet pilote dans un contexte d’insécurité caractérisée par plusieurs cas de violences basées sur le genre.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

  1. Ce projet n’est pas vraiment prioritaire pour la RCA! Ces agences pourraient construire et/ou réparer les routes et pistes pour désenclaver ces gros villages!

Commenter