Centrafrique : Signature d’un accord de partenariat entre le RJDH et L’ARC

0

BANGUI, le 23 Mai 2018 (RJDH)….L‘Association des Radios Communautaires de Centrafrique (ARC) et le Réseau des Journalistes pour les Droits de L’Homme (RJDH)  ont paraphé ce 22 mai 2018 un accord de partenariat pour la diffusion des émissions dans le cadre du projet JS3 (Santé, Sexualité, Sécurité) mis en oeuvre par l’ARC-Centrafrique et Fress Press avec l’appui de Cordaid.

Cet accord de partenariat intervient dans un contexte où le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme vient de se doter d’une Radio FM dont la Fréquence est 100.5, opérationnelle il y a de cela 2 mois.

Hugo Maseka, Représentant pays de l’organisation non gouvernementale internationale Free-press clarifie la quintessence de ce partenariat. «C’est dans le cadre du programme JS3 (Jeune Santé, Sexualité, Sécurité).Un programme des jeunes qui est produit par les jeunes pour les jeunes de moins de 24 ans, pour leur choix éclairé dans leur sexualité .Vous savez aujourd’hui les jeunes s’amusent; ils font du n(importe quoi, mais ne savent qu’ils ont une responsabilité réelle par rapport à leur vie sexuelle. Dans la vie sexuelle il y a la santé, la sexualité et la sécurité» a-t-il expliqué.

Romain Sylvestre Sokambi, Directeur de la Fréquence RJDH parle du rôle que sa station va jouer dans ce programme «Ce qui est très important à retenir c’est le fait que le RJDH va participer à un combat qui est celui de défendre des droits à une sexualité responsable du côté des jeunes .La fréquence RJDH fait des droits de l’homme son cheval de bataille et pour nous c’est un honneur pour qu’on implique dans un combat aussi noble qui est celui d’aider les jeunes à être conscient de leur  avenir à prendre en charge leur sexualité. De manière secondaire, nous avons des appuis que les partenaires vont nous donner, notamment en logistiques» a-t-il -précisé.

C’est le premier accord du genre signé entre le RJDH et l’ARC

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.