Centrafrique : « Sewa FM », une nouvelle radio pour consolider la cohésion sociale à Bangui

0

BANGUI, 23 octobre 2017 (RJDH)—La Coalition des Femmes pour la Paix et la Reconstruction en Centrafrique (CFPRCA), a lancé ce 20 octobre à Bangui une radio communautaire associative dénommée « Sewa FM », au Km5 dans le 3e arrondissement de Bangui. Cette radio mise à disposition du public par l’ONG Internews à travers le financement d’USAID, a pour objectif la consolidation de la paix et de  la cohésion sociale.

La Radio Sewa FM a été créée à travers le projet CONNECT dont la vision est de « Connecter les citoyens au processus politique post-électoral en Centrafrique et dans les zones pour les réfugiées».

Le projet Connect est financé par l’USAID à hauteur de 4,8 millions de dollars et mis en œuvre par Internews. Le lancement de cette radio intervient dans un contexte où depuis 2013, le tissu social est déchiré par les violences intercommunautaires alors que le pays a élaboré un plan triennal pour la consolidation de la paix.

Le Directeur Régional d’Internews, Brice Rambot venu de Nairobi pour l’inauguration de cette radio présente les motivations de l’implanter au Km5, « l’idée du  lancement de la Radio est apparue en 2015 en partant de plusieurs constats. Le premier est le peu de place du pk5 dans les médias centrafricains, le deuxième est une couverture assez négative de ce quartier et le troisième est le besoin de recréer du lien social entre les gens très infectés par le conflit », a –t-il expliqué.

Le ministre de la Communication et des médias, Ange Maxime Kazagui a souligné que ce lancement s’inscrit dans la dynamique de l’action gouvernementale, «….la couverture du territoire national en signal radiophonique constitue une des priorités », a-t-il lancé.

Le membre du gouvernement a soutenu que le lancement de cette Radio qui va émettre depuis le Km5 va faciliter la cohésion sociale, la paix, la réconciliation nationale et le relèvement socio-économique du pays.

Plusieurs autres structures des radios ont reçu les matériels à cette occasion. Il s’agit de la radio Songo de Mbaiki, Lego Ti La Ouaka de Bambari, Kuli Ndunga de Nola, Ndjoku de Bayanga, Voix de l’Ouham de Bossangoa, Linga Fm de Bangui et Fréquence du Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH).

Première radio associative féminine du pays, Sewa FM se définit également comme la voix des femmes centrafricaines pour la paix. Elle émettra en FM sur la 100.1 MHz tous les jours pendant 12 heures, soit de 6 heures du matin à 18 heures du soir.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter