Centrafrique : La sélection féminine participera à l’Afrobasket Women’s 2017

1

BANGUI, 20 Juillet 2017 (RJDH) —La FIBA a accordé la Wild Card aux Fauves de Bas-Oubangui version féminine. L’équipe centrafricaine sera à Bamako (Mali) pour participer à l’Afrobasket qui se tiendra du 18 au 27 août à Bamako.

Les basketteuses centrafricaines seront au rendez-vous de Bamako pour la phase finale de la compétition africaine de basketball grâce à l’attribution de la Wild Card. La République Centrafricaine est logée dans le groupe A en compagnie de la Tunisie, du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et de l’Angola. Tandis que, le Nigeria, le Sénégal, la Guinée, la République Démocratique du Congo le Mozambique et l’Égypte forment le groupe B.

Même si cette participation est obtenue sur invitation (Wild Card), les fans centrafricains l’ont saluée, car elle marque le retour de leur équipe dans la compétition régionale après plus de 40 ans d’absence.

Selon le règlement de la compétition, les quatre (04) premières équipes de chaque poule seront qualifiées pour les 1/8e des finales. Les trois (03) meilleures équipes de la compétition se qualifieront pour la Coupe du Monde féminine FIBA 2018 en Espagne.

Des défis pour le basket centrafricain :

Privé de sacre depuis 1987, le basket centrafricain sombre pour mal gouvernance et manque de moyen pour rattraper son retard comparativement à l’Angola et de nombreux pays qui ont compris les enjeux du développement sportif.

Cette année, les sélections masculines et féminines joueront la phase finale de l’Afrobasket et devront profiter de bonnes conditions de préparation pour hisser haut le nom de la RCA dans le gotha du basket africain.

Sur sa page Facebook, la Fédération Centrafricaine de Basket-Ball (FCBB) a annoncé que les filles reprendront les entrainements à Bangui. Les garçons émarreront la semaine prochaine les préparatifs de l’Afrobasket qui débutera en septembre 2017. « La FCBB a déjà déposé le budget au Département des Sports. Le Ministre et la FCBB conjuguent leurs efforts pour débuter au plutôt la préparation des Fauves de l’équipe masculine de basket », a rapporté la Fédération Centrafricaine de Basket-Ball qui n’a pas indiqué le budget de la préparation. En avril 2017, pour l’organisation des éliminatoires de la Zone 4 et la réfection du palais des sports de Bangui, elle avait sollicité du Gouvernement 240 millions de FCFA. Le pouvoir avait donné 50 millions à un Comité de gestion de l’événement.

Comme « Mission égale moyen », les conditions de préparation des équipes centrafricaines détermineront leurs résultats.

Après 1974, la sélection centrafricaine féminine retrouve la scène internationale et cherchera à s’imposer. Tandis que, les Fauves masculins, 14e au classement de l’Afrobasket 2015 à Tunis et repêchés in-extremis en 2017 voudront convaincre que la République Centrafricaine demeure un pays de basket.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

Commenter