Centrafrique : Des réfugiés centrafricains obligés de quitter le Congo Brazza suite à des agressions

1

De sources concordantes, au moins 500 Centrafricains réfugiés au Congo ont regagné ces derniers jours la ville de Bangui. Plusieurs d’entre eux contactés par le RJDH témoignent faire l’objet des agressions en pleine ville de Brazzaville, « depuis quelques temps au Congo, nous sommes des cibles pour des groupes de gens qui reprochent aux Centrafricains de commettre des actes de banditisme dans leur pays. Certains compatriotes ont été agressés, d’autres tués ou disparus. C’est pour cela que j’ai décidé de regagner le pays avec ma famille », confie un père de famille qui est arrivé à Bangui, il y a trois jours par la voie fluviale.

La même source reconnait des bavures commises par certains réfugiés il dénonce cependant l’amalgame, « nous savons que certains compatriotes malgré leur statut de réfugiés sont auteurs de certaines indélicatesse dans le pays d’accueil. Mais, les gens nous prennent tous pour responsables et la vie de nos enfants ainsi que la nôtre est en danger parce qu’en pleine rue, tu peux être attaqué dès lors où on sait que tu es Centrafricain. Même le sango devient une source d’ennuie la bas », a-t-il témoigné.

Difficile d’avoir la réaction officielle de la République du Congo. Mais l’information a été confirmée par des Centrafricains, hauts fonctionnaires dans des institutions sous régionales, « nous avons appris cela. Mais il faut que les autorités se penchent dessus parce que ce n’est pas normal », confie une de ces sources.

Les autorités centrafricaines n’ont encore rien dit sur ce dossier. Mais il y a quelques mois, des Centrafricains réfugiés dans ce pays ont fait l’objet de poursuite et d’arrestation sans que Bangui ait réagi./

Partage.

L'auteur

Un commentaire

  1. Et voilà, les gens ont perdu leur dignité à cause des imbéciles comme Bozizé et son clan ainsi que le vilain Djotodjia et sa bande de génocidaires.

Commenter