Centrafrique : La recrudescence de violence paralyse les activités à Nzako dans le Mbomou

0

NZAKO, 15 Avril 2017 (RJDH) — Des hommes armés assimilés au groupe de l’UPC de Ali Darass ont attaqué la ville de Nzako dans le Mbomou la semaine dernière. Une situation qui a paralysé la ville et ses périphéries.

Depuis la semaine dernière,  la ville de Nzako, localité située à l’Est dans le Mbomou a été paralysée suite à la recrudescence de violence perpétrée par des éléments de l’UPC, un mouvement rebelle de Ali Darass.  Plusieurs personnes ont trouvé la mort selon les informations du RJDH et la ville a été paralysée.

Selon un habitant de Nzako, cette recrudescence de violence, a plongé la population dans la psychose générale. « Plusieurs villages sont sous contrôle de ces groupes armés assimilés aux éléments de l’UPC. En ce moment, toutes les activités commerciales, scolaires et agricoles, sont paralysées. Les habitants de de la ville sont dans la psychose à cause de la présence des hommes armés», a expliqué ce dernier.

Il a ajouté que le bilan fait état de plusieurs morts et craint la situation humanitaire des personnes dans la localité.

Le 11 avril dernier, plusieurs personnes ont été tuées par des groupes armés dans la région de Nzako et ses environs.

Partage.

L'auteur

Commenter