Centrafrique : La RCA bénéficie d’un emprunt exceptionnel de 9,2 milliards Fcfa de la BEAC

0

BANGUI, 12 mai 2016 (RJDH)—La République Centrafricaine vient de bénéficier d’un emprunt exceptionnel de la BEAC dont le montant s’élève à 9,2 milliards de francs Cfa. Cette aide est faite suite à une requête du Ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra.

La signature d’accord relative à cet emprunt a été faite depuis le 06 mai 2016 à Yaoundé. Ce n’est que ce mercredi 11 mai que le ministère des finances a annoncé cet emprunt.

Le ministre centrafricain des Finances, Henri-Marie Dondra a justifié ce don en ces termes « c’est en raison de la gravité de la situation sociale et sécuritaire de la RCA, mais également de l’état d’avancement des discussions avec le Fonds Monétaire International (FMI), que l’organisation a autorisé l’octroi de 9,2 milliards à la République centrafricaine ».

Le Ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra, qui est en même temps président du Conseil d’Administration de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) avait effectué une mission de travail du 2 au 6 mai 2016 à Yaoundé au Cameroun avec une équipe des cadres dudit ministère, pour participer à  la session extraordinaire du Conseil d’Administration de la BEAC réuni le vendredi 6 mai 2016.

C’est à l’issue de cette rencontre que le Conseil d’Administration de la BEAC, a analysé la demande formulée par les autorités centrafricaines, et qu’il a donné son accord pour cet emprunt.

 « Cet emprunt s’est effectué après la consolidation de l’avance exceptionnelle accordé en 2009, d’un montant de 3, 468 milliards de francs Cfa, en principal et en intérêt de la République Centrafricaine. Ce montant de 9,2 milliards de francs Cfa correspond à 50% des plafonds prévus par les textes de ladite institution », a fait savoir, Madame Evelyne Loudégué, Chargé de mission dudit ministère qui faisait partie de la délégation.

Le Ministre Henri-Marie Dondra, a fait savoir que la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) avait aussi validé le décaissement anticipé de la deuxième tranche de l’avance en compte courant associé ouvert  conformément à sa résolution du 21 décembre 2016.

Une mission de la FMI est attendue à Bangui la semaine prochaine, d’après une source du Ministère des finances.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.