Centrafrique : Présence signalée du leader de l’UPC Ali Darassa à 58 km de Bambari

0

BANGUI, 23 Février 2017(RJDH) — La présence du leader de l’UPC général Ali Darassa Mahamat est signalée à  Maloum, une commune d’élevage à une soixantaine de Km de Bambari.  L’information a été confirmée au RJDH par différentes sources contactées dans la région, à l’est du pays.

La présence de Ali Darassa général de division du mouvement armé Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) est signalée au village Maloum proche de Bambari, un jour après son exfiltration de la ville le mardi 22 février à 22h 35 minutes. Cette commune d’élevage à majorité peulhs  est désormais la base arrière du patron de l’UPC en cavale.

Des sources indépendantes contactées par RJDH ont confirmé avoir vu le convoi du général Ali Darassa proche de la commune d’élevage Maloum, « le convoi est arrivé le soir à l’entrée du village Maloum. Le chef de l’UPC a montré une note l’autorisant à rester dans cette commune afin de prévenir l’attaque de la coalition FPRC », a témoigné l’une de ces sources.

Cette même information est confirmée par le sous-chef d’Etat-Major du FPRC Azor Khalit, « hier soir certains de nos éléments qui sont entre Bambari et Ippy ont vu le convoi de Ali Darassa en provenance de Maloum. Puisque c’est une commune d’élevage habitée beaucoup plus par les peulhs, il n’y a pas de doute à cela. Nous avons aussi reçu l’information selon laquelle, il a obtenu un ordre pour s’installer à Maloum», a-t-il précisé.

Ali Darassa aurait obtenu un ordre, mais difficile de savoir qui lui a remis cet Ordre de s’installer dans la région.

Des habitants de la ville de Bambari contactés au sujet de la présence signalée de Ali Darassa tout proche de Bambari se sont inquiétés, et projettent de marcher demain vendredi 24 février pour demander son arrestation, « on ne s’attendait pas à ce que Ali Darassa parte tranquillement, puisqu’il n’est pas arrêté, il peut revenir à tout moment. Nous demandons seulement qu’il soit arrêté et juger », a rapporté un leader à Bambari.

La Minusca qui contrôle la région ne s’est pas encore prononcée sur sa localisation et la destination de Ali Darassa.

A Bambari, les activités tentent de reprendre et des éléments de l’UPC seraient encore nombreux dans Bambari.

Partage.

L'auteur

Commenter