Centrafrique : Près de 700 enfants réfugiés reçoivent des kits scolaires de l’ONG ASA à Bangui

0

BANGUI, 26 Octobre 2017(RJDH)—Plusieurs enfants réfugiés et demandeurs d’asiles ont reçu des kits scolaires pour le compte de l’année scolaire 2017-2018 ce 26 octobre à Bangui. La cérémonie s’est déroulée au siège de l’ONG Afrique Secours et Assistance (ASA). Cette activité vise 653 enfants réfugiés.

Ce projet exécuté depuis deux ans par ASA couvre les réfugiés et demandeurs d’asiles urbains vivant à Bangui. L’appui du HCR à son partenaire ASA intervient un mois après la rentrée des classes dans le pays. Le kit comprend des accessoires complets pour les élèves de fondamental 1 et 2. Cette initiative est portée par Afrique Secours et Assistance sur financement du HCR.

Le HCR présente ses motivations d’accompagner les enfants réfugiés de cette manière  « il s’agit tout simplement d’encourager ses enfants et de leur permettre de comprendre que lorsqu’on est en exil, on n’a pas tout et qu’étant en exil, on peut profiter de la situation de calme qui est ici pour étudier. La Centrafrique offre le cadre pour pouvoir faire les études et grâce au projet que nous avons avec ASA, nous avons pensé également les appuyer en leur donnant des kits », a indiqué Pierre Atchom, chargé de programme au HCR.

La directrice pays de l’ONG ASA considère la particularité de cette année comme une innovation pour l’épanouissement des enfants réfugiés et demandeurs d’asiles « nous prenons généralement en charge la scolarité des enfants pour le public et ces enfants ont droit à des uniformes. Nous payons les inscriptions, mais cette fois nous ne faisons pas comme par le passé, nous avons remis des tables bancs pour renforcer les capacités en matière d’éducation », a insisté Eveline Adom, directrice pays de l’ONG ASA.

Un geste salué par les réfugiés comme le témoigne Antoine, un réfugié congolais de la RD, « c’est un geste fort qui fait du baume au cœur et nous ne pouvons que dire merci à ASA et ses partenaires ; car à travers elle, les parents qui n’ont pas de moyens peuvent inscrire et suivre leurs enfants », a-t-il relevé.

Afrique Secours et Assistance  porte appui à la chefferie traditionnelle et accompagne les réfugiés urbains dans le cadre du projet avec le HCR.

Partage.

L'auteur

Commenter