Centrafrique : Plusieurs organisations des droits de l’Homme ont marché pour célébrer le 10 décembre

0

BANGUI,  11 décembre 2017 (RJDH)—Les organisations de défense et promotion des droits de l’Homme (RONGDH), dont le RJDH ont marché ce 10 décembre pour célébrer le 70e anniversaire à Bangui de la déclaration universelle des droits de l’Homme autour du thème « Nos droits, nos libertés toujours ». Une activité qui a connu la participation de la division des droits de l’Homme de la Minusca.

Les organisations de défense et de promotion de droits de l’Homme ont commémoré l’anniversaire dans un contexte où le pays est classé au bas de l’échelle parmi les pays qui observent les fondamentaux des droits de l’Homme à tous les niveaux, mais aussi marqué par la présence des groupes armés. L’engagement de ces ONG marque leur détermination à lutter contre les violations de ces droits. Cette marche qui avait démarré au rond point zéro pour chuter au complexe 20 000 places.

L’anniversaire de DUDH est aussi l’occasion de lancer un message fort aux groupes armés selon les activistes. « Cette marche est un message aux bourreaux, nul n’est au dessus de la loi, l’esprit de fraternité doit nous guider, il faut qu’on traite nos semblables comme nous-mêmes par ce que l’Homme est au centre de cette journée du 10 décembre », a insisté Emmanuel Tagba Mboliaka, du Réseau des Organisations de Défense et promotion des Droits de l’Homme.

Même si les autorités politiques du pays n’ont pas honoré de leur présence cette activité, l’idéal est l’engagement des activistes selon Me Nzala «  cette marche est le symbole d’engagement des organisations des Droits de l’Homme dans la lutte contre les violations perpétrées dans le pays », a-t-il lâché.

Le 69e anniversaire s’inscrit dans le temps selon Thierry Khondé, coordonnateur du réseau des journalistes pour les droits de l’Homme (RJDH)  qui parle du 70e anniversaire que le monde célébrera en 2018. « A partir du 11 décembre, on entre déjà dans le 70e anniversaire, c’est pourquoi sur les supports de visibilités, il écrit 70 ans », a-t-il expliqué.

Cette marche a sanctionné les activités des 16 jours d’activisme observés par les organisations des droits de l’Homme depuis le 25 novembre dernier. Dans sa déclaration relative à cette journée Antonio Guterres a qualifié les droits de l’Homme, la paix et le développement comme les piliers de l’ONU

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.