Centrafrique : Plusieurs habitations incendiées au village Boto près de Kaga-Bandoro

1

BANGUI, 18 Aout 2017 (RJDH)—Plusieurs maisons sont incendiées à Boto, localité située à 8 kilomètres de Kaga-Bandoro au nord du pays ce 18 aout. Les causes de cette violence ne sont pas connues au moment où nous mettons sous presse cette information.

Cette violence est une grave intensité selon une source humanitaire joint par le RJDH peu après la perturbation de réseau téléphonique. Elle intervient alors que la situation humanitaire est critique et oblige la communauté humanitaire à revoir son plan de réponse pour l’adapter au contexte de violence actuelle dans plusieurs villes de l’intérieure du pays. Kaga-Bandoro et ses environs sont contrôlés par le MPC de Alkathim signataire de l’accord de Sant ‘Egidio.

Tout a commencé depuis hier avec le mouvement des groupes armés faisant peur à la population. « Ce matin, des tirs nourris sont entendus et je puis vous confirmer l’incendie de plusieurs habitations. Au village Boto situé à 8 km, la population fuit pour se réfugier dans la brousse. Il est difficile de faire un bilan humain pour l’instant mais des habitations sont incendiées », a indiqué au RJDH un internaute surplace dans la zone.

La Minusca surplace dans la zone n’a pas répondu à la sollicitation du RJDH. Ces violences interviennent alors que la communauté humanitaire s’apprête à fêter leur journée.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

Commenter