Centrafrique : Plusieurs établissements scolaires bouclent la semaine de l’enseignement

0

BANGUI, le 16 févriers 2018 (RJDH)—Diversement observée par les établissements scolaires de la capitale, la semaine de l’enseignement  commencée depuis le 12 février vient de s’achever ce 16 février.

Le premier constat fait à travers les établissements de Bangui que nous avons visités est que la semaine de l’enseignement instituée par le gouvernement n’est pas suivie à 100% par tous les établissements. Certains établissements privés se disent pris de court par le gouvernement alors que d’autres relèvent le retard dans le programme.

Jean Marie Agoutoco, proviseur du lycée de Fatima où la semaine est observée parle des valeurs ajoutées de cette semaine. «La semaine culturelle dans les établissements, c’est un moment important car les établissements ont pour mission de former les jeunes, de faire de nos jeunes des citoyens responsables et donc la semaine donne une autre dimension à la  formation des enfants. C’est dire qu’on ne forme pas seulement pour lire, écrire et compter mais on forme l’homme dans toute la dimension au savoir intellectuel artistique et sportif. On donne l’occasion aux apprenants d’exprimer leur aptitude dans le domaine artistique, sportif et culturel» a-t-il expliqué

George Toumandji, inspecteur du Fondamental 1 déclare que les établissements qui n’ont pas observé cette semaine tomberont sous les sanctions «la semaine de l’enseignement a été instituée en août 2017 par Arrêté Ministériel. Rappelons que nul n’est au-dessus de la loi. Malheureusement certains établissements ne respectent pas ce texte. Et ces établissements seront sanctionnés conformément aux textes prévus par la loi ».

La semaine de l’enseignement pour cette année n’a pas été coordonnée car, aucun thème n’est disponible pour orienter les festivités.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.