Centrafrique : Plusieurs enfants retournés de la FATEB éprouvent des problèmes de fréquentation scolaire

0

BANGUI, 16 Mars 2017(RJDH)—Les enfants déplacés et retournés du site de la FATEB éprouvent des difficultés de fréquentation scolaire. C’est la conclusion d’une enquête d’identification des besoins des retournés, une initiative de l’ONG nationale la Verdure.

Le site des déplacés de la FATEB comptait 987 personnes qui sont retournées au profit de l’opération Noel à la Maison, initiée par le gouvernement. Plus de 3 mois après dans les quartiers de retours, ceux-ci se buttent à des difficultés majeures. C’est dans ce contexte que l’ONG la Verdure a lancé une enquête d’identification de leurs besoins en vue d’un plaidoyer. Cette enquête vise 293 ménages à travers le 3e et 5e arrondissement de Bangui.

Mahamat Dahoud, coordonnateur de l’ONG la Verdure présente certains problèmes inhérents à l’épanouissement des enfants retournés, « nous avons recensé plusieurs problèmes parmi lesquels, le problème d’éducation des enfants, sur le site, ils fréquentaient l’école Assana, mais aujourd’hui, ils se sont éloignés de leur école, beaucoup d’enfants n’ont pas l’acte d’Etat civil », a-t-il remarqué.

Il a en outre appelé l’Unicef et d’autres ONG à intervenir en faveur de ces enfants retournés, « nous allons en fonction de ces données que nous disposons faire un plaidoyer au niveau des partenaires de l’Unicef, ACF et autres pour un appui à ces enfants », a-t-il indiqué.

L’ONG la Verdure œuvre pour une action humanitaire dans Bangui, la Basse-Kotto et la Nana Mambéré.

Partage.

L'auteur

Commenter