Centrafrique : Plusieurs convois de l’UPC signalés dans la sous préfecture de Kouango

0

BANGUI, 04 mars 2017 (RJDH)—L’UPC de Ali Daras a renforcé ses dispositifs à  Kouango et ses environs. L’information est confiée au RJDH par plusieurs sources indépendantes qui affirment craindre le pire.

Selon les informations du RJDH, plusieurs convois de l’UPC sont entrés dans la ville de Kouango, localité située à 140 km de Bambari, « il y a deux véhicules BG75 bien armés et une cinquantaine de motos qui sont arrivés à Kouango. Les combattants de l’UPC sont encore plus nombreux », a confié une commerçante qui est arrivée de Kouango, il y a deux jours.

La présence des combattants de l’UPC est aussi signalée à Bianga, une des communes de Kouango, « nous avons des informations qui attestent que les éléments de l’UPC ont envahi la petite commune de Bianga », a fait savoir un humanitaire présent à Bambari. La même source suppose que Ali Daras fasse partie de ces convois, « il y a eu des exactions signalées dans les villages traversés par les convois de l’UPC. On nous fait savoir que le leader du mouvement est lui-même dans le secteur, information que nous prenons au sérieux », confie-t-elle sous l’anonymat.

Sylvain Marandji, député de Kouango 2 a dénoncé la présence de plus en plus massive des combattants de l’UPC dans sa circonscription. Pour cet élu, ce mouvement armé est en train de déplacer le foyer de tension dans cette partie du pays.

La ville de Kouango est sous contrôle de l’ex-Séléka depuis février 2013. L’UPC a réussi à chasser de cette ville les combattants des autres tendances de l’ex-Séléka. Les combattants de Ali Daras contrôlent essentiellement dans cette localité le commerce des bœufs et celui du café./

Partage.

L'auteur

Commenter