Centrafrique : Plus de 900 élèves pour un bâtiment de 3 salles au lycée de Boda

0

BODA, le 03 Novembre 2018 (RJDH)—Le  Lycée Pierre Kalck de Boda dans la Lobaye, situé à 186 Km de Bangui, éprouve plusieurs difficultés au rang desquelles on peut noter le manque des salles de classe. Ce lycée, avec une capacité d’accueil de 900 élèves, ne dispose que de trois salles. Constat du RJDH la semaine dernière dans la localité.

La rentrée officielle a été lancée le 17 septembre sur tout le territoire national comme à Boda, une ville durement frappée par la crise et qui tente à se relever. Cette crise n’a pas aussi épargné le seul lycée de la ville.

Jean-Bosco Kouliyama,  Proviseur du Lycée Pierre Kalck de Boda, exprime son désarroi face aux problèmes qu’éprouve  l’établissement dont il a la charge.  « Nous avons un seul bâtiment de trois salles de classe. Déjà, rien que pour  le 1er cycle, nous avons 883 élèves pour seulement 45 tables –bancs », a-t-il déploré.

A défaut de salles de classes, les autres élèves du lycée prennent cours chez les sœurs, selon le proviseur.« Par manque de bâtiments,  les 105 élèves que nous avons au second cycle prennent les cours dans un bâtiment se trouvant chez les sœurs catholiques », a-t-il précisé.

Selon les informations RJDH, le lycée ne dispose d’aucun matériel didactique. Il ne compte que  trois agents dont le proviseur, le censeur et l’intendant et  les enseignants qui ne sont que des vacataires. Les deux enseignants qualifiés affectés l’année dernière ont désisté.

« Nous lançons cet appel au ministère de tutelle et aux ONG de nous venir en aide pour garantir le droit à l’éducation. Nous avons besoin des table-bancs, des salles de classe et des enseignants qualifiés », a souhaité Jean-Bosco Kouliyama.

Le lycée de Boda, se trouvant dans une zone d’exploitation de bois fait  face à des difficultés que rencontrent d’autres établissements des provinces et de Bangui, la capitale.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.