Centrafrique : Plus de 60 organisations féminines élisent deux femmes au Conseil économique et social

0

BANGUI, 20 mars 2017(RJDH) — Lucie Agbo et Lucienne Ngondjia deux femmes élues au Conseil économique et social à Bangui à l’issu d’un scrutin organisé par le ministère des Affaires sociales à Bangui.  Lucie Agbo a obtenu 24 voix et Lucienne Ngondjia a 16 voix sur 9 candidates en lice.

Plus de 63 organisations et associations des femmes ont pris part à ce scrutin. Deux femmes élues par leur paire pour siéger au Conseil économique et social, une institution prévue par la Constitution du 30 mars 2016. Ce vote intervient alors que les dispositions transitoires de cette constitution de mettre en place toutes les institutions en lieu et place des institutions de la transition arrivent à échéance dans quelque jours.

Pour y prendre part les organisateurs présentent les critères d’éligibilités en ces termes « ces femmes doivent disposer d’une connaissance intellect, êtres membre d’une organisation » a indiqué Marie-Josée Godonzi Directrice Générale de la promotion du genre au ministère des affaires sociales.

Lucie Agbo, élue a promis faire de la promotion du genre et faire la lumière sur ce que fais les femmes dans l’obscurité. « Les femmes doivent retrouver leur place dans la société et nous ferons tout pour que leur voix porte et que ce qu’elles font dans l’obscurité soit connu » a-t-elle lâché.

Le vote des femmes au Conseil économique et social intervient après le celui de la loi sur la parité par les élus de la nation. Laquelle loi confère un quota de 35% des femmes dans les mouvements en République Centrafricaine.

Partage.

L'auteur

Commenter