Centrafrique : Plus de 1,8 milliards de dollars à mobiliser dans le cadre de coopération entre les Nations-Unies-RCA

0

BANGUI, 9 août 2017 (RJDH)—Plus de 1,8 milliards de dollars américain devront être mobilisés pour le financement du cadre de coopération Nations-Unies, République Centrafricaine, dénommé UNDAF+ 2018-2021. La signature de l’accord cadre a eu lieu ce 9 aout à Bangui, entre le ministre du plan et de l’économie Félix Moloua et la représente spéciale adjointe des Nations-Unies Rochdi Najat.

UNDAF est une réponse des Nations-Unies au Plan de Relèvement et de la Consolidation de la Paix (RCPCA), en termes des contributions techniques, financières et de mise en œuvre. Le plan de Réponse Humanitaire, un autre document du gouvernement avec ses partenaires humanitaires, se présente aussi comme une réponse de la communauté humanitaire au RCPCA. Ce document est signé dans un contexte où le gouvernement attend des bailleurs de fonds la réalisation des annonces de la Table Ronde de Bruxelles pour mettre en œuvre RCPCA.

La représente spéciale adjointe des Nations-Unies Rochdi Najat a souligné que le document est signé en faveur de la population. « Il a été élaboré pour améliorer la situation de la population car, il est important d’aller vers le relèvement », a-t-il déclaré.

UNDAF+, adapté au contexte et besoins spécifiques de la population comprend trois grands axes stratégiques, notamment la consolidation de la Paix, de la Sécurité et de la cohésion sociale, le bien-être social, l’équité et enfin le relèvement économique durable.

Le ministre Centrafricain du plan et de l’économie, Félix Moloua, soutient qu’UNDAF+ « est une réponse aux besoins exprimés par la partie nationale, en ce qui concerne la sécurité, le redéploiement de l’administration et le relèvement économique du pays », après les violences qui l’ont fragilisé.

Conçu pour une période de 4 ans, seulement 10% de financement de UNDAF+ est déjà disponible.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter