Centrafrique : La plateforme des politico-militaires favorables au processus DDRR et au gouvernement Sarandji 2

0

BANGUI, 20 Septembre 2017(RJDH)—La plate-forme des groupes armés se dit favorables au processus DDRR et salue la configuration du gouvernement Sarandji 2. Position exprimée ce jour lors d’une conférence de presse à Bangui.

La réaction des groupes armés intervient après l’inquiétude exprimée par le FIDH et des partis politiques d’opposition au sujet de l’ouverture de Faustin Archange Touadera aux groupes armés. Ouverture que les groupes armés qualifient de l’inclusivité, de la représentativité régionale et du respect de la constitution.

Le coordonnateur de la plateforme Larry Nordine Mahalba comprend les arguments soulevés par les détracteurs et joue la carte de l‘apaisement « il faut reconnaitre qu’il y’a eu un souci  et de représentativité. C’est pour cela que nous estimons qu’il faut laisser le temps à cette nouvelle équipe de faire ses preuves », a lâché le coordonnateur, avant d’interpeller tous les groupes à militer pour la paix et la communauté internationale à soutenir les efforts du gouvernement.

Il a ajouté en affirmant ceci : « La plateforme s’oppose fermement à toute récupération politique de la situation actuelle et demande à toutes les composantes de notre société de basculer du côté de la paix ».

Les groupes armés saluent l’action gouvernementale au moment où la phase pilote du processus DDRR suit son cours et que 80% du territoire échappent au contrôle de l’Etat malgré l’ouverture.

Partage.

L'auteur

Commenter