Centrafrique : Un plan quinquennal chiffré à 38 milliards pour le relèvement de l’élevage

0

BANGUI, 09 octobre 2017(RJDH)— Le gouvernement centrafricain a validé sa feuille de route en matière de l’élevage ce 9 octobre à Bangui. La feuille de route prévoit les mécanismes de lever de fond pour le financement de la filière élevage. Une action portée par le gouvernement et soutenue par la FAO.

C’est un plan quinquennal qui comprend quatre axes inclus dans le plan de relèvement soutenu par le gouvernement lors de la table ronde de Bruxelles en novembre dernier. Il s’agit du relèvement du secteur industriel, la formation, la production et la santé animale. Objectif fixé, redynamiser le secteur élevage et booster l’économie. Le coût global de ce plan quinquennal est de 38 milliards de Fcfa.

Selon Youssoufa Yérima Mandjo, ce plan validé est stratégique pour le développement et la réconciliation « le relèvement du secteur institutionnel, la formation des jeunes, la production, la santé animale nous permettront de remettre en place les voies et moyens pour que l’élevage puisse se relancer dans le pays. Que les éleveurs reviennent, que notre élevage se réinstalle comme par le passé afin que nous acteurs de l’élevage puissions participer au processus socio-économique du pays» a-t-il projeté.

La première étape étant finie, le gouvernement doit encore convaincre la communauté financière internationale à s’adhérer à ce plan quinquennal pour son financement.

Le plan quinquennal du secteur élevage est validé dans un contexte où la croissance du pays se stabilise à 4% et des efforts encouragés par le FMI.

Partage.

L'auteur

Commenter