Centrafrique : Le personnel naviguant compte reprendre leurs activités d’ici mi-juin

0

BANGUI, 27 mai 2016—Le personnel naviguant du port de Ouango a décidé de reprendre les voyages entre Bangui et Kouango d’ici le 15 juin. Cette décision a été prise ce jour lors d’une assemblée générale au port de Sao dans le 7ème arrondissement de Bangui.  

Cette reprise, selon Antoine Koyangbo, président de l’Association des Propriétaires des Baleinières, est due à la rareté de certains produits au niveau de Bangui « le personnel a souhaité reprendre les activités  parce qu’une rareté de produits est constatée au niveau de Bangui » a-t-il expliqué.  Il a précisé que cette reprise se fait sans aucune mesure de sécurité décidée par les autorités «  nous reprenons avec nos risques parce que les Anti-Balaka continuent de sévir sur la voie. Les autorités n’ont pas encore dépêché des Faca comme souhaité par tous » déplore Antoine Koyangbo.

Pour le secrétaire général du patronat des baleinières, cette reprise est aussi  motivée par la situation difficile que connait le personnel naviguant depuis la suspension des activités « le gouvernement n’a rien fait pour sécuriser la voie depuis que nous avons suspendu les activités. Nous reprenons parce que le personnel est en difficulté » note t-il.

Cette décision est appréciée par les usagers de cette voie. Justin Kopéré, un des voyageurs rencontré au port Sao de Ouango « c’est avec satisfaction que j’accueille cette nouvelle. Je pense que nous avons trop souffert de cette suspension. Cette reprise va nous permettre de reprendre nos voyages et commerces » relève ce dernier.

Les voyages entre la ville de Kouango et Bangui sont suspendus depuis le 14 mars 2016 à cause de multiples exactions commises par les Anti-Balaka qui ont érigé plusieurs barrières sur lesquelles ils imposent de nombreuses taxes aux voyageurs.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.