Centrafrique : Le personnel d’appui de la Socatel persiste et signe le départ du Directeur Général

0

BANGUI, 19 juillet 2017(RJDH)— Les activités restent paralysées à la Socatel. Pour cause, le personnel d’appui demande la démission du Directeur Général, seule condition de reprise du travail. Position exprimée ce matin lors d’un sit in  devant ladite entreprise.

Munis des casseroles et des tabourets, les manifestants ont fait un vacarme terrifiant ce matin devant leur entreprise dont ils ont barricadé tous les portails.

Selon, Jospin Blaise Konzé, délégué du personnel de la Socatel, la démission du Directeur Général, Bruno Gréla-Poko, mettra fin à leur mouvement qui dure presque deux semaines, « nous maintenons notre décision car il gère mal la maison à la manière libanaise », a-t-il lâché.

A la Socatel, les activités sont paralysées depuis le début de ce mouvement de grève. L’entrée est strictement interdite à tout personnel, « il n’y a pas de travail, nous avons juste mis certains points stratégiques en marche pour pouvoir maintenir les appareils en attendant le décret pour son remplacement ».

Le délégué du personnel pense que « le gouvernement fait la sourde- oreille à chaque fois nous allons vers eux mais cette fois-ci, qu’ils viennent vers nous.  La solution est simple que le Directeur Général démissionne sinon le mouvement de grève va perdurer jusqu’à satisfaction ».

Aucune réaction n’est encore enregistrée ni du côté du gouvernement ni de celui du staff dirigeant de la Socatel./

Partage.

L'auteur

Commenter