Centrafrique : Le parlement recommande la restitution aux FACA des armes sous séquestre à la Minusca

0

Bangui le 2 juillet (RJDH)—Les députés centrafricains ont demandé à la Minusca de restituer aux forces armées centrafricaines, les armes qu’elles a pu récupérer.  C’est la recommandation forte que la représentation nationale a faite à l’endroit de la  Minusca.

Pour les députés, les armes récupérées auprès des groupes armés doivent être mises à la disposition des Faca pour la sécurisation du pays « le parlement recommande la mise à disposition des Faca des armes sous séquestre à la Minusca » peut-on lire dans les recommandations lue à la clôture de la session extraordinaire du parlement sur la sécurité.

Les élus de la nation pensent que les autorités ont besoin de ces armes pour assurer la sécurité des biens et des personnes sur toute l’étendue du territoire « nous exigeons que ces armes soient rétrocédées au gouvernement afin de permettre aux Faca de protéger la population civile » a expliqué un élu à la fin de la session.  

Dans leurs recommandations, les députés ont exigé du gouvernement la mise en place rapide de la Cour Pénale spéciale et de facilitation du retour des déplacés.

Le président de l’Assemblée Nationale, dans son discours de clôture a exprimé sa volonté d’initier un cadre de concertation sur les questions sécuritaires dans lequel se retrouveront le gouvernement, le parlement et la Minusca.

Au sortir de la session, le ministre de la sécurité publique Jean Serge Bokassa dit mesurer l’indignation des élus et promet des mesures drastiques pour garantir la sécurité dans le pays.

L’Assemblée Nationale a été convoquée en session extraordinaire du 27 juin au 1er juillet suite au regain de violence à Bangui et dans plusieurs viles de l’arrière-pays, deux semaines plutôt.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.