Centrafrique : Opération de déguerpissement forcé des commerçants par les forces de l’ordre à Begoua

0

BEGOUA, le 20 Juin 2018(RJDH) —-Une opération de déguerpissement forcé des commerçants a eu lieu très tôt ce mercredi 20 juin 2018 aux abords du marché de Begoua à la sortie nord de Bangui. Plusieurs marchands ont été contraints par des éléments de la gendarmerie et de la police à regagner le nouveau marché de Nzako.

C’est une véritable surprise pour les marchands et marchandes de Begoua qui se sont réveillés tôt ce matin du 20 juin avec la présence des gendarmes et policiers, mobilisés en faveur de l’opération de déguerpissement. Des kiosques anarchiquement installés sont déguerpies aux abords de la grande artère dès leur arrivée. Cette opération n’a pas fait que des heureux. Plusieurs commerçantes ont grincé des dents du fait de la destruction de leurs articles par les forces de l’ordre.

Une femme vendeuse est en colère contre cette opération, « la police et la gendarmerie nous ont pourchassés et nous disent de regagner le marché Nzako. Nous ne refusons pas. Mais il faudra que cela se passe dans une parfaite collaboration. Nous avons appris que le nouveau marché, c’est la propriété de la famille Kossi qui réclame la paternité de son terrain » a-t-elle décrié.

Un peu plus loin, aux abords de la route, Chantal, l’une des vendeuses assises à même le sol, n’a pas apprécié l’opération. « Ça ne fait pas bien. Le Maire de la commune a le devoir de nous chercher un endroit. Nous n’avons pas autre chose à faire pour le moment, c’est pourquoi nous nous installons dans un endroit insalubre et à même le sol » a ajouté cette dernière.

Plusieurs passant ont apprécié cette opération et y voient une garantie sur le plan sécuritaire.

«J’apprécie le travail des forces de l’ordre puisque ces commerçants ont été avertis depuis. Tout cela va dans l’intérêt de notre sécurité, je veux que les femmes regagnent le marché de Nzako » a salué Saint-Cyr interrogé sur la voie.

Un autre habitant de la localité souhaite la pérennisation de cette opération par les forces de sécurité intérieure. «Il faut que cette opération se poursuive en permanence. Ça va faciliter la libre circulation des personnes et des biens afin d’éviter d’éventuels accidents. En voyant le travail effectué par les forces de l’ordre on trouve que c’est vraiment appréciable » souhaite cet habitant.

L’opération intervient après plusieurs relances adressées aux commerçants de Bégoua depuis l’an 2017 leur enjoignant d’aller s’installer au marché Nzako.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.