Centrafrique :Des officiers et agents de la police et de la gendarmerie formés sur les Violences Basées sur le Genre

0

BANGUI, 19 Avril (RJDH)—320 officiers de la police et de la gendarmerie sont en formation depuis ce matin  à l’ENAM, sur les violences basées sur le genre. Initiée par Onu-Femmes, la Minusca et le PNUD, cette formation vise à donner des connaissances nécessaires à ces forces en matière de la police de proximité. 

Ces cadres de la police et de la gendarmerie viennent de Bangui, Bimbo et Bégoua. L’objectif de cette formation, selon les initiateurs, est de les doter de connaissances et aptitudes nécessaires pour respecter les droits humains.

Cette formation est organisée, selon Fortuné Dacko, représentant du directeur pays de PNUD, pour améliorer la performance des forces de l’ordre, « l’initiative qui a réuni 320 policiers et gendarmes, vu le contexte actuel, est incontestablement l’une des plus utiles pour l’amélioration des performances de la police et de la gendarmerie », a-t-il dit.

Pour Flavien Mbata, ministre de la justice des droits de l’Homme garde des sceaux, cette formation va permettre aux agents de la police et de la gendarmerie de mieux intervenir auprès de la population, « la République centrafricaine a besoin d’avoir des hommes de qualité pour servir le peuple centrafricain », a lancé Jean Serge Bokassa, ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et de l’administration du territoire, présent à l’ouverture des travaux.

ONU Femmes, PNUD et MINUSCA entendent mener des activités d’accompagnement pour la mise en œuvre des enseignements dispensés à ces forces de défense et de sécurité.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.