Centrafrique : Une nouvelle plateforme des ONG Nationales pour accompagner le plan de relèvement

0

BANGUI, 18 Mars 2017(RJDH)—Des ONG nationales s’organisent en plate-forme ce 16 mars à Bangui dans l’optique de discuter sur le plan de relèvement et de la consolidation de la paix dont les partenaires ont annoncé des financements lors de la table ronde de Bruxelles. Une réponse à la demande du ministère du Plan et de l’économie nationale.

Quatre mois après la table ronde de Bruxelles co-organisée par le gouvernement centrafricain et l’Union Européenne où des promesses ont été faites pour un montant de 1.130 milliards de FCFA pour financer le plan de relèvement présenté, c’est dans ce contexte que les ONG nationales ont choisi de s’organiser en plate-forme.

Ces ONG sont représentatives et travaillerons pour la paix et la stabilité à l’horizon 2021 selon Jean Louis Pouninguinza chargé des missions permanent des ONG au ministère du pla , «ces ONG vont travailler selon le plan de relèvement et de la consolidation de la paix sur toute l’étendue du territoire d’ici 2021.  Elles auront pour mission de mettre en œuvre les objectifs du ministère du plan à travers des activités pour ramener la paix et la sécurité, de créer les conditions d’accès aux services sociaux de base et d’impulser la reprise de l’économie dans notre pays. Puisque le gouvernement seul ne peut pas aller dans l’arrière-pays pour faire ce travail, d’où l’implication des ONG », a-t-il expliqué.

Plusieurs ONG présentes à ce séminaire notent l’efficacité avec cette union « ces ONG vont travailler selon le plan de relèvement et de la consolidation de la paix sur toute l’étendue du territoire d’ici 2021.  Elles auront pour mission de mettre en œuvre les objectifs du ministère du Plan à travers des activités pour ramener la paix et la sécurité, de créer les conditions d’accès aux services sociaux de base et d’impulser la reprise de l’économie dans notre pays » a expliqué au RJDH un participant à ce séminaire.

« L’adhésion à la plateforme est gratuite, nous souhaitons que les organisations, groupements et associations viennent d’adhérer massivement pour le développement de notre pays. Une réunion est prévue deux fois dans la semaine le mardi et samedi au siège de l’ONG ODESCA point focal de la plateforme », a précisé, Salem Dewoko président de l’ONG ODESCA et coordonnateur de la plateforme.

Le regroupement des ONG nationales intervient alors que le ministère du Plan projette sanctionner une ONG internationale et 3 ONG nationales pour inobservation des principes.

Cette plateforme vient s’ajouter à d’autres qui existent déjà dans le pays.

Partage.

L'auteur

Commenter