Centrafrique : MSF France relocalise ses services hospitaliers dans une nouvelle structure

0

BANGUI, 12 juillet 2017(RJDH)…L’ONG Médecins Sans Frontière France a relocalisé ses services hospitaliers dans une nouvelle structure suite à la demande du Ministère de la Santé Publique. L’organisation confirme la poursuite de ses activités dans sa nouvelle structure déjà fonctionnelle. L’inauguration du nouveau dispensaire a eu lieu ce matin à SICA I à Bangui.

Médecins Sans Frontière France prend en charge les victimes de violences et de la crise centrafricaine depuis 2014. Ses services autrefois logés au sein du Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui (CNHUB) viennent d’être relocalisés dans une nouvelle structure en raison des travaux de réhabilitation de l’édifice public.

« Avec une capacité de 60 lits et 275 employés nationaux, le nouvel hôpital MSF offrira des services médicaux dédiés à la prise en charge des urgences chirurgicales vu l’afflux des blessés, la prise en charge des victimes de violences sexuelles et des soins de Kinésithérapie et des pansements en ambulatoire » a expliqué Anne-Marie Boyeldieu, cheffe de mission MSF (France) en RCA.

Elle a aussi souligné que « beaucoup de moyens et de ressources ont été déployés, plusieurs difficultés ont été aussi rencontrées pour la construction du nouvel hôpital dont le cout total s’élève à 2,5 millions d’euros ».

Pour Jules Abézoua, le Maire du premier Arrondissement où la nouvelle structure hospitalière a été installée, cette relocalisation est une consolidation du partenariat entre l’ONG MSF et le Gouvernement centrafricain. Le numéro un dudit arrondissement promet de veiller à la bonne gestion de cette infrastructure sanitaire.

MSF travaille en République Centrafricaine depuis 1996 à travers plus d’une quinzaine de projet répartis dans le pays. De Mars 2014 à Juin 2017, elle a admis 25.600 patients aux urgences, a effectué 14.000 actes chirurgicaux et a pris en charge 1.964 victimes de violences sexuelles.

Partage.

L'auteur

Commenter