Centrafrique : Le nouveau gouvernement apprécié à 70% par le groupe de la société civile

0

BANGUI, 12 Avril 2016 (RJDH) — Le groupe de travail de la Société Civile estime son appréciation à 70%, de la formation du nouveau gouvernement. Le Coordonnateur de ce groupe Gervais Lakosso lors d’une interview accordée au RJDH ce mardi 12 avril 2016, doute de la nomination de certaines personnalités aux portefeuilles ministériels.

Gervais Lakosso, Coordonnateur du Groupe de travail de la Société Civile estime pour sa part qu’il est trop tôt d’apprécier le nouveau gouvernement mis en place par Faustin Archange Touadera.

Pour lui, le Groupe de la Société Civile se réserve d’apprécier ce gouvernement, «il était temps que le gouvernement sorte. Les affaires de l’Etat ont été suspendues pour attendre ce gouvernement. Aujourd’hui, on se réserve d’apprécier ou de critiquer le nouveau gouvernement. On attend de voir à l’œuvre pour pouvoir les apprécier. Donc Dans l’ensemble la satisfaction on peut l’estimer à 70%  », s’est-il exprimé.

Gervais Lakosso a ajouté qu’avec l’effectif des membres de gouvernement, c’est un bon signe, « avec le nombre très serré des ministères, c’est déjà un bon signe par ce que notre pays est en crise il n’y a pas de raison pour avoir un gouvernement pléthorique. 23 ministres sans ministres d’Etat c’est la modération», a-t-il ajouté.

Le 2 avril 2016, Simplice Sarandja a été nommé Premier Ministre et le 11 avril 2016, Faustin Archange Touadera forme son nouveau gouvernement composé de 23 ministres.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter