Centrafrique : Les médias observés s’améliorent selon l’OMCA

0

BANGUI, 18 Aout 2017(RJDH)— L’Observatoire des Médias en Centrafrique (OMCA) a constaté une progression des médias qu’il a monnitoré entre juin et juillet 2017 à travers le pays. Satisfaction présentée lors de la sixième et septième table ronde avec la presse plurielle ce 18 Aout à Bangui.

Il s’agit des rapports du monitoring des médias centrafricains du mois de juin axé sur le volet  « justice et droits de l’Homme » et la « la sécurité » pour le mois de juillet. Ces thèmes sont choisis parce qu’ils touchent aux populations marginalisées comme inscrit dans le cadre du projet Connect qui cible les personnes marginalisées suite aux crises, projet exécuté par Internews.

La particularité pour ces derniers rapports, c’est qu’il n’y a pas sanction comme le souligne Adelph Eudes Damanzi observateur analyste à l’OMCA, « durant ces trois derniers mois, on a constaté que les journalistes se sont  ralliés aux règles déontologiques pour cela, l’OMCA se réjoui des assises avec ces professionnels des médias qui ont porté fruit. Il n’y a pas eu assez de manquements et de sanctions sauf que les journalistes ont besoin de formation pour  plus de professionnalisme dans l’exercice de leur métier» a-t-il dit.

Selon ce dernier, les deux thèmes choisis sont dans l’ensemble traités largement par les journaux de la presse écrite et les médias de l’audiovisuel  surtout le RJDH à travers la radio Maria, la radio Ndéké Luka et la radio Centrafrique en respectant la déontologie du métier.

L’observatoire des médias est l’organe des paires en Centrafrique. Ces thèmes sont choisis en fonction de leur importance et leur traitement par chaque média. Ce rapport concluant présente quelques avancées alors que la politique selon le constat domine les questions qui touchent la vie de la population et des déplacés telles que poursuivies par le projet connect.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.