Centrafrique : Me Edith Douzima, avocate des victimes dans l’affaire Bemba, rassure quant à la réparation

0

BANGUI, 30 juin (RJDH)—-Me Edith Douzima, avocat des victimes dans l’affaire Bemba s’est dite confiante sur la procédure devant aboutir à la réparation des victimes.  Elle l’a dit dans une interview accordée au RJDH depuis Paris en France.

Me Edith Douzima dit avoir déjà échangé avec les victimes sur la réparation attendue mais qu’elle n’attend que les modalités pratiques de la Cour Pénale Internationale « en mission à Bangui, j’ai eu à échanger avec les victimes sur la question de réparation. Elles se sont confiées,  Je ne manquerai pas de faire part à la cour. Actuellement,  nous attendons la Cour par rapport aux modalités mais cela est prévu et c’est clair » explique-t-elle.

Me Edith Douzima appelle les victimes à la patience car, selon elle le dernier tournant est pris « nous avons pris le dernier virage dans cette affaire. Les attentes des victimes sont connues et bientôt la réparation sera effective. Il faut encore un peu de patience » précise-t-elle.

Me Douzima a indiqué que plus de 5000 victimes ont participé, ce qui selon elle complique la procédure de réparation. Toutefois, l’appel  de la défense ne saurait bloquer la procédure de réparation.

Me Edith Douzima a défendu les victimes centrafricaines dans cette affaire avec Me Assingambi Zarambaud décédé en cours de la procédure.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.