Centrafrique : Une manifestation contre l’insalubrité organisée dans le 2ème arrondissement de Bangui

0

BANGUI, 22 février 2017(RJDH)—Des habitants du  2ème arrondissement de Bangui ont manifesté ce matin pour exiger le ramassage des tas d’ordures déposés dans leur secteur. Ils ont bloqué pendant quelques heures la circulation avant d’avoir gain de cause.

Cette manifestation anti-insalubrité est enregistrée alors que la ville de Bangui est de plus en plus dominée par les ordures.

Manifestation contre les ordures 1

Manifestation contre les ordures 1

Juste à côté du Pont de lycée Saint Charles, une montagne d’ordure s’est constituée. C’est à cause de ces tas que les habitants du secteur ont organisé leur mouvement. Ils ont barricadé l’avenue David Dacko par ces ordures. La circulation a été perturbée dans cette partie de la capitale centrafricaine pendant une bonne partie de la matinée.

Le ramassage de ces ordures est la principale réclamation des manifestants, « depuis que ce lieu a été choisi pour le dépôt d’ordures, le service de la mairie n’est pas venu faire le ramassage. Nous manifestons pour demander l’intervention rapide de la mairie parce que l’odeur nous tue dans le secteur » a expliqué Guy Grekongo, un des manifestants.

Mathurin Massikini, Député de la 2ème circonscription du 2ème arrondissement de Bangui, présent sur les lieux a indiqué que des efforts sont en ce moment en vue pour arriver à régler cette situation sauf que pour lui, « mais l’organisation du travail n’est pas bien suivi».

Ramassage ordures

La situation a été réglée par le déploiement des camions d’évacuation des ordures sur le terrain. Un cadre de la Mairie contacté par le RJDH a indiqué que le ramassage de ces ordures était déjà prévu par la municipalité.

Neuf mois après la nomination d’Emile Raymond Gros Nakombo comme maire de Bangui, l’insalubrité qu’il avait promis de combattre n’a pas baissé. Elle prend par contre des proportions inquiétantes dans toute la ville de Bangui.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter