Centrafrique: Le maire de Naziboro à Bouar déplore des décès dus au manque de structure sanitaire

0

BOUAR, 01 septembre 2016(RJDH)—L’absence de structure de santé dans la commune de Naziboro, située à 192 kilomètres de Bouar favorise la mort de nombreux malades, déplore Jean Doko, président de la délégation spéciale de ladite  commune. Ce dernier plaide pour la création d’un centre de santé pour sauver ses administrés. 

Selon le président de la délégation spéciale de la commune de Nazikoro, plusieurs personnes meurent de paludisme et de diarrhée, tous les mois par manque de structure sanitaire dans la localité « chaque mois, nous enregistrons de nombreux cas de décès liés au paludisme et à la diarrhée. Ces cas pouvaient être évités si nous avions une structure de santé dans notre commune » a-t-il expliqué.

Jean Doko a indiqué que les malades, meurent le plus souvent lors de leur évacuation à Carnot ou à Abba, « généralement, c’est en cours de route que ces personnes décèdent parce que nous sommes loin des centres de santé qui se trouvent à Carnot et à Abba » a-t-il regretté.

Le président de la délégation spéciale de Nazikoro plaide pour la création d’une structure sanitaire dans sa localité « nous avons toujours réclamé des autorités sanitaires de la Nana Mambéré la mise en place d’une structure de santé dans la localité, mais nos demandes sont restées lettre morte. Mon objectif est que Nazikoro puisse avoir une structure sanitaire avec un personne le minimum afin de faire face aux urgences avant que nous puissions penser aux centres plus équipés » souhaite le maire.

 La commune de Nizikoro, selon les données officielles, compte 22 villages et plus de 7000 habitants qui sont majoritairement des acteurs miniers.

Partage.

L'auteur

Commenter