Centrafrique : L’Union des Journalistes Centrafricains exige la lumière sur les circonstances d’assassinats de trois confrères russes.

1

BANGUI, le 3 Aout 2018 (RJDH)—L’Union des Journalistes Centrafricains a dans un communiqué de presse hier exigé du gouvernement centrafricain la clarté sur les circonstances de la mort de trois journalistes d’investigation russes proche de Sibut au centre du pays le lundi dernier.

L’UJCA condamne cet acte qu’elle qualifie d’assassinat et encourage les autorités judiciaires à tout mettre en œuvre pour que la lumière soit faite sur cette affaire. La prise de position de l’UJCA intervient peu avant l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet général en collaboration avec les autorités judiciaires de Sibut.

Selon Tita Samba Sollé, président de l’Union des Journalistes Centrafricains, la tuerie des journalistes dans l’exercice de la leur fonction est totalement inacceptable et condamnable « nous condamnons avec la dernière énergie l’assassinat des professionnels des médias dans l’exercice de leur profession et engageons par la même occasion le gouvernement à faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de ces confrères » a-t-il insisté.

Il regrette par ailleurs que les reportages sur le territoire se font à l’insu des autorités compétentes « Aussi nous remarquons que les investigations menées par nos confrères aussi légitimes soient-t-elles devaient néanmoins requérir l’aval du ministère centrafricain en charge de Communication et des médias » a-t-il déploré.

Emboitant le pas au Reporter Sans Frontière, Tita Samba Sollé appelle à ce que les enquêtes ouvertes ne soient pas le cas de la consœur Camille Lepage jusque-là classé sans suite.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

  1. Vous même vous n’êtes pas en sécurité et vous exigez la lumière sur l »assassinat des pilleurs journalistes. « Zi kete so na le ti mo si mo lingbi zi ti angbeni jo nde tita »

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.