Centrafrique : L’Unicef présente la situation des enfants dans le pays

0

BANGUI, 24 décembre 2016(RJDH) — La situation des enfants en Centrafrique reste toujours préoccupante, selon le rapport de l’UNICEF publié en ce mois de décembre 2016. Plus de tiers des écoles en République centrafricaine (36%) sont des structures provisoires.

Dans ce document, l’UNICEF rapporte qu’un tiers des enfants en âge scolaire ne va pas à l’école. Une situation qui se traduit par l’instabilité politique du pays.

En termes de moyenne, les statistiques de l’Unicef  ont montré un enseignant pour 91 élèves et le taux de scolarisation au secondaire est de 18%. L’Unicef souligne que près de 60% de la population centrafricaine à moins de 24 ans.

Sur le plan sanitaire en 2016, les campagnes de vaccination ont permis de protéger plus d’1,5 million d’enfants contre la rougeole, et plus de 870.000 enfants contre la polio. La moitié des femmes enceintes et le tiers des enfants vivant avec le VIH reçoivent un traitement ARV, lit-on dans ce document.

Le rapport note que « 41% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, ce qui compromet leur développement normal. Entre janvier et octobre 2016, plus de 20 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont été traités », ajoute ce rapport de l’Unicef.

Selon l’Unicef, les jeunes avant 18 ans constituent 29% et avant 15 ans, 68% de cette tranche d’âge sont mariées et le taux de grossesse chez les adolescentes est de 45%.

Concernant la situation des enfants enrôlés, l’Unicef l’estime à 6.000 à 10.000 enfants au sein des groupes armés depuis le début de la crise en 2012. En janvier 2014, plus de 9.000 enfants ont été libérés et ont reçu l’assistance des partenaires de l’UNICEF.

Depuis janvier 2016, plus de 300 enfants ont été pris en charge et réunifiés avec leurs familles ou communautés avec l’assistance de l’UNICEF en 2016 et ses partenaires ont fourni de l’assistance psychosociale et médicale à plus de 1600 victimes de violences sexuelles.

Selon les chiffres les plus récents de l’Unicef, 29% des jeunes filles sont mariées avant l’âge de15 ans.

En 2017, cette organisation prévoit d’étendre sa couverture Centrafrique avec pour objectif d’atteindre 180.000 personnes. /Judicaël Yongo et KEREN NTELNOUMBI

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter