Centrafrique : L’UCM reprend ses activités après l’affaire de disparition de médicaments

0

BANGUI, 17 Février 2017(RJDH)—Les activités ont repris à l’Unité de Cession des Médicaments (UMC) après l’affaire de détournement des cartons de médicaments. Le constat du RJDH est confirmé par Dr Honoré Mongbanziama, Chef de Service  Chargé de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA au département de la santé.

Cette reprise fait suite à la mise en place d’un comité mixte de gestion de l’UCM, ce dépôt pharmaceutique où d’importants lots d’anti paludiques et d’anti rétroviraux ont disparu. De sources autorisées, les présumés auteurs sont derrière le barreau.

L’UCM a repris la fourniture en médicaments de différents centres de Bangui et de l’arrière-pays, « le département de la Santé publique  à travers l’UCM a repris avec l’appui des partenaires la dotation des centres de Bangui et de l’arrière-pays en médicaments », a annoncé Docteur Honoré Mongbanziama.

Certaines formations sanitaires, selon le Chef de Service  Chargé de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA au département de la santé, n’ont pas encore reçu leur ravitaillement. Mais il a indiqué que toutes les mesures sont prises pour que cette situation soit gérée dans un bref délai.

L’UCM a repris ses activités de fourniture de médicaments après deux semaines de rupture. Les  prévenus dans l’affaire « disparition des médicaments à l’UCM » sont à la prison centrale de Bangui. La date de leur procès n’est pas encore connue.

Partage.

L'auteur

Commenter