Centrafrique : L’ONG JUPEDEC place ses activités de 2018 sur trois axes prioritaires à travers le pays

0

BANGUI, 10 Février 2018 (RJDH)–L’ONG Jeunesse Unie pour la Protection de l’Environnement et le Développement Communautaire (JUPEDEC) a présenté les grands axes de ses activités pour 2018 que sont la protection, la santé, l’éducation, l’eau et assainissement ainsi que les réponses d’urgence. Une présentation faite ce vendredi 9 février à Bangui.

C’était lors d’une rencontre d’informations et d’échanges autour du thème : «les enjeux humanitaires pour le relèvement et la reconstruction de la Centrafrique» que l’ONG JUPEDEC a présenté le bilan des activités de 2017 dans un contexte où les organisations humanitaires veulent s’impliquer dans le relèvement du pays tout en assurant aussi l’urgence. Cette vision portée par JUPEDEC se veut compatible au RCPCA que le gouvernement qualifie du cadre de dialogue.

Cette organisation place ses activités dans le plan de Relèvement et de la Consolidation de la Paix ainsi que le Plan de réponse humanitaire qui se propose d’assister plus de 1.9 million de la population en besoin d’aide humanitaire.

Le Directeur Exécutif de l’ONG JUPEDEC, Lewis Alexis Mbolinani, présente les perspectives de l’année 2018 axées sur trois grands domaines à savoir : «les actions humanitaires, le relèvement et le développement durable».

La protection des écosystèmes et des droits humains, la relance de la chaine économique et la promotion de la cohésion sociale entre les communautés figurent aussi dans ce programme.

Lewis Alexis Mbolinani parle de l’année 2017 qui a été moins favorable aux interventions humanitaires et invite les autorités compétentes à assurer la sécurité de la population, «l’année 2017 était caractérisée par l’insécurité et le sous financement. Nous voudrions qu’en 2018 qu’il y ait plus de coordination des actions humanitaires. Tout le plan de réponse ne pourra réussir que s’il y’a la sécurité. C’est pourquoi JUPEDEC lance cet appel à la communauté internationale, au gouvernement et la Minusca, afin de favoriser la libre circulation et d’ouvrir le couloir humanitaire », a-t-il lancé.

Crée le 15 juin 2000, l’ONG JUPEDEC travaille dans 13 préfectures sur les 16 que compte le pays et intervient dans le domaine des droits de l’Homme, la protection de l’environnement, la santé, l’éducation, l’eau, hygiène et assainissement et les interventions humanitaires d’urgence. Pour 2018, tous les projets portés par cette organisation se chiffrent à plus d’un milliards de FCFA.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.