Centrafrique : L’ONG internationale Tearfund soutient les associations des femmes du 5ème sur les techniques d’épargne

0

BANGUI, le 22 Novembre 2018(RJDH) —Vingt-cinq femmes issues de l’association « Femmes Responsables » du quartier Ambassana dans le 5ème  arrondissement de Bangui sont initiées depuis trois mois sur les techniques d’épargne et de tantines améliorées. Un projet de l’ONG internationale Tearfund qui vise à soutenir les femmes à se prendre en charge.

Pour booster l’économie des femmes du 5ème arrondissement de Bangui à travers leurs associations villageoises d’épargne, l’ONG internationale Tearfund sur fond de l’USAID dans son projet a édifié une vingtaine de femmes sur les techniques d’épargne et de tantine améliorées. Le 5e arrondissement est un arrondissement des retournés car il a été vidé des suites de violence dans le pays.

Il s’agit pour le Superviseur à l’ONG internationale Tearfund Patrick Gbiassé de promouvoir les activités des femmes du 5ème arrondissement à se prendre en charge, « nous avons édifiés ces femmes sur : comment elles peuvent se lancer dans les activités à travers leur association dénommée, association villageoise d’épargne et de crédit. Après l’identification des femmes, nous avons travaillé à mettre en place un comité et nous sommes à la phase de formation sur les modalités d’épargner de l’argent » a-t-il précisé.

Lucienne Benimé, secrétaire générale de l’association Femmes Responsables se félicite de cette initiative de cette organisation américaine en faveur des femmes afin de bouger l’économie du pays  « nous sommes très contentes de la formation de l’ONG Tearfund. Pour nous c’est une première, puisse que, entre-temps on agissait sans cette dynamique. Mais nous sommes convaincues qu’à partir de maintenant nous pouvons commencer à jeter le jalon»  apprécie-t-elle.

C’est un projet d’autonomisation des femmes centrafricaines financé par USAID pour une durée de 3 ans. Il est exécuté depuis 6 mois par l’ONG internationale Tearfund en Centrafrique.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.