Centrafrique : L’ONE appelle à l’organisation des élections législatives partielles à Damara

0

BANGUI, 18 Avril 2017(RJDH)—l’Observatoire National des Elections (ONE) a appelé à l’organisation des élections partielles dans la circonscription de Damara, propos tenu par Me Marius Banga-Tingoulé, trésorier de ladite structure à l’occasion de 7e anniversaire de l’ONE à Bangui.

L’interpellation de la société civile intervient après le décès d’Etienne Sélékon en janvier 2017. Selon Me Marius Banga-Tingoulé, cette situation est un manque à gagner pour la population de Damara, parce que n’ayant pas un représentant à l’Assemblée nationale. « Nous interpellons les autorités pour que dans les jours à venir, il faut que les élections soient organisées pour combler à ce vide », a-t-il indiqué.

L’Autorité Nationale des Elections évoque les problèmes financiers pour pouvoir organiser les élections dans cette circonscription. Des sources proches de l’organe public d’organisation des élections expliquent aussi que « pour organiser les élections, il faut que l’Assemblée Nationale notifie à l’ANE le décès du député ».

Joint par le RJDH, le nouveau bureau mis en place en mars dernier affirme ne pas savoir à quel niveau se trouve le dossier de vacance de poste suite au décès du député de Damara et promet revenir vers le RJDH dans les jours à venir.

Le feu Député de Damara est le suppléant de Faustin Archange Touadera qui ne peut siéger à l’Assemblée Nationale au nom du principe de la séparation de pouvoir. Son décès ouvre la voie à l’organisation des législations partielles. Ce qui est toujours attendues.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.